comment 0

Céleste Mogador, marque de bijoux brodés, bretons et décalés

Par le biais d’Instagram je fais de belles découvertes dans les domaines du design, de la décoration intérieure, et bien sûr, de la broderie. Au hasard d’une photographie de stand du salon Maisons & Objets, je tombe sur Céleste Mogador, une marque de bijoux

Sous le nom d’une danseuse du 19e siècle se cache Pascale Nivet-Bernetière, créatrice autodidacte, qui vit et travaille en Bretagne. Elle travailla auparavant comme illustratrice sous le nom de Mlle Héloïse, et fonda en 2004 une marque de papeterie de d’accessoires, La Marelle. Dans la lancée, en 2014, elle lance la marque lifestyle Été 36, puis Céleste Mogador, en 2016.

Si elle rêvait d’apprendre la broderie dans les règles de l’art dans la célèbre École de broderie de Pascal Jaouen, à Quimper, Pascale Nivet-Bernetière est néanmoins autodidacte. Elle trouve dans l’art de broder un rythme méditatif et lent, à petit points, loin de son tempérament d’hyperactive. Ses thèmes récurrents sont forts en symboliques: yeux, jeux de carte, . On baigne ici dans un univers fort en symboliques, à la limite de l’ésotérisme. Dans sa boutique, Céleste Mogador propose une gamme de divers bijoux et broches, ainsi que des cravates ornées de broderies.

Plus surprenant et fascinant, ses escarpins entièrement couverts de broderie, qui nous font considérer ces accessoires féminins davantage comme des sculptures textiles, fascinantes et décalées.

bijoux broderie Céleste Mogador chaussure brodée Céleste Mogador crâne chevreuil brodé Mogador broche Céleste Mogador broche oeil Céleste Mogador broche oeil Céleste Mogador

Laisser un commentaire